2022, une année bicentenaire pour la Vierge noire

ndc

Dès les premières heures du jour le 2 février, Marseille célèbre la Chandeleur et plus, Notre-Dame de Confession, la Vierge noire que la basilique Saint-Victor conserve dans ses murs. Le culte en l’honneur de la Vierge noire est attesté depuis le Moyen Âge. Son vocable de Notre-Dame de Confession est connu depuis le XIIe siècle. Mais à quand remonte son culte ? La statue qui focalisera l’attention les siècles suivants est plus tardive que cette date. Et, depuis le XIIIe siècle, c’est elle qui porte la foi des chrétiens qui s’assemblent autour d’elle au matin du jour de la Chandeleur.

La statue a su passer les heures sombres de la Révolution…  Les trésors de métal précieux et de pierreries, tels qu’on peut les imaginer dans leur facture ancienne, en 1794, ont été dilapidés. Or et argent servent à financer la Révolution et ses guerres. Le vieux monastère est loti, partagé en lot, et on va se servir des pierres comme dans une carrière… Les églises supérieure et inférieure de Saint-Victor sont dépouillées de leurs richesses artistiques et architecturales. Les reliques sont brûlées. Mais pas la Vierge noire! Notre-Dame de Confession est vendue aux enchères. Et c’est un officier municipal du nom de Laforêt qui la rachète. Il va ensuite la préserver pendant dix ans.

La décision de l’archevêque d’Aix de rendre Saint-Victor au culte est prise le 14 janvier 1803. Mais il faut attendre le samedi 19 mai 1804 pour que cette décision soit effective. Dès le lendemain, le 20 mai 1804, jour de Pentecôte, la statue rejoint Saint-Victor. Une procession accompagne alors Notre Dame de Confession depuis une chapelle située derrière l’actuel palais de justice, aux angles des rues Breteuil et Grignan, placée sous le vocable de saint Jérôme – du prénom de l’évêque de l’époque, Mgr Jérôme Champion de Cicé (1802-1810) – et, depuis, connue, après une reconstruction, sous le vocable de saint Charles Borromée. Le 19 mai 2004 a été l’occasion de rappeler par une conférence ce premier bicentenaire du retour de la statue dans le lieu qui l’avait conservée jusqu’à la Révolution, et de célébrer solennellement cette commémoration, le lendemain, 20 mai 2004, jour de l’Ascension.

Ce n’est que le 2 février 1822, il y a tout juste deux cents ans donc, que la Vierge noire est redescendue depuis les événements révolutionnaires dans la chapelle souterraine. Elle gagna pour la première fois la crypte qui venait enfin d’être restaurée et qui a certainement été le lieu de son séjour traditionnel au cours de l’histoire, depuis son arrivée à Marseille au Moyen-Âge. Elle a ainsi rejoint les tombes des martyrs de l’Église de Marseille les plus anciennement connus par l’histoire, Victor et ses compagnons. La Vierge noire est officiellement redevenue Notre-Dame de Confession, en renouant avec l’antique confessio où reposent les corps des martyrs. Le 2 février 2022, en plus des solennités que l’on réserve comme chaque année à la Vierge protectrice, est aussi un nouveau jour de bicentenaire, celui où la Vierge noire a retrouvé le saint des saints du sanctuaire millénaire, lieu qui lui a donné son nom: Notre-Dame de Confession.


Christophe Ferrero,
Historien des identités cultu(r)elles, ingénieur au ministère de l’Enseignement supérieur, chargé de cours en universités

Publié le 30 janvier 2022

Ces articles peuvent vous intéresser

Les armoiries du Cardinal Aveline

Le Cardinal Aveline a choisi d’utiliser des armoiries conformément à l’usage remontant…

Lire l’article →

Exposition temporaire de peintures dans les cryptes de Saint victor

Quand la peinture rejoint la pierre – Marie -Céline Audigane a choisi…

Lire l’article →

Massilia Cantic

Massilia Cantic est un rassemblement diocésain de chant choral lancé sous l’impulsion…

Lire l’article →

en ce moment

à Marseille

Publications
récentes

Plus d’actualités →

25sep16h0018h00Messe d’action de grâce pour le cardinalat de Mgr Jean-Marc Aveline16h00 - 18h00

30sep01oct30 ans de l'ISTR de Marseille9h30 - (octobre 1) 17h00

30sep01oct30 ans de l'ISTR de Marseille9h30 - (octobre 1) 17h00

Messe de rentrée du diocèse à suivre en direct sur KTO