La pastorale des migrants

La pastorale des Migrants : un service du diocèse de Marseille.

Depuis toujours, peut-on dire vu son histoire, Marseille a accueilli des personnes originaires de presque tous les pays du monde et de toutes religions.

Sa mission

Le service diocésain de la pastorale des migrants a pour mission d’accompagner les catholiques venus d’ailleurs, pour leur permettre de vivre leur foi en s’intégrant dans la communauté diocésaine tout en gardant leurs racines vivantes. Elle doit également aider les catholiques du diocèse à accueillir et apprécier les richesses culturelles et spirituelles qu’ils portent.

Pour cela, la Pastorale des Migrants nationale est présente auprès d’eux de façons diverses en faisant circuler les informations qui les concernent, en organisant des rencontres diocésaines, mais aussi en proposant des formations aux nombreux aspects de la migration aujourd’hui.

Une équipe bénévole autour de Mme Anne Giraud se réunit régulièrement pour rendre ces services effectifs. Actuellement, elle réfléchit en partenariat avec le conseil départemental sur une initiative à proposer pour mieux accueillir les mineurs.

Pour ne pas en rester à une approche théorique, les membres du service diocésain sont investis dans différentes associations au service des nouveaux migrants : Secours catholique, Cimade, Rencontre tziganes pour les Roms,  Réseau Hospitalité, accueil des jeunes mineurs, accompagnement de jeunes  migrants avec l’association Raphaël et l’accueil St Michel en centre ville et dans cette période de pandémie, aux multiples initiatives de solidarité qui naissent dans les quartiers , dans les paroisses :  maraudes, restaurants solidaires, alphabétisation, accueil dans des familles avec Welcome. 

Présence aussi auprès des marins, grâce au Père Percival, aumônier de la communauté philippine. Il a accompagné les marins actuellement bloqués dans le port à cause du confinement en 2020 et leur a permis de célébrer Noël.

De même la pastorale des migrants s’efforce de permettre aux nouveaux arrivants chrétiens de rejoindre la communauté de leur pays d’origine : communauté vietnamienne, malgache, philippine, haïtienne, tamuld, polonaise. Etc. La plus ancienne est la communauté africaine qui a fêté l’an dernier ses 80 ans de présence à Marseille. La dernière, en train de naître, est la communauté albanaise.

Ce service, créé par la conférence des évêques de France, est présent dans de nombreux diocèses assurant ainsi une présence d’Eglise auprès des réfugiés mais aussi auprès des associations laïques qui œuvrent dans le même sens. Des rencontres entre provinces, des rencontres nationales, des rencontres entre les grandes villes d’Europe permettent une lecture mondiale de la situation, rencontres interrompues actuellement à cause de la pandémie.

divider_wave_grey

en ce moment

à Marseille

Publications
récentes

Plus d’actualités →

03déc15h3019h30Séance de caté pour les enfants porteurs de handicap15h30 - 19h30

04déc15h0018h00Etape de baptême diocésaine pour les enfants du primaire et collégiens15h00 - 18h00

11déc17h0019h00Pèlerinage du reliquaire de sainte Bernadette17h00 - 19h00

JMJ Lisbonne 2023 : en route avec le cardinal Jean-Marc Aveline