L’année de l’appel … encore ça en plus ?

stvictor (1)

Nous sommes en train de vivre la démarche synodale.

Nous avons déjà prévu toutes les rencontres de nos paroisses, de nos groupes.

La proposition de l’année de l’appel peut nous sembler venir en plus de tout le reste.

Il ne s’agit pas forcément de rajouter des choses, mais surtout de nous demander comment cette dynamique, cette culture de l’appel  est présente pour tout ce que nous avons prévu ? Comment nous pouvons appeler des enfants, des jeunes, des personnes nouvelles à se mettre en route, à donner le meilleur d’eux-mêmes au service de leurs frères ?  Comment ensemble, nous cherchons,  non pas à être des surhommes autosuffisants,  mais plutôt à nous rendre disponible au travail de l’Esprit Saint en nous et dans le monde, et d’apprendre à collaborer avec Lui.  (+Jean-Marc Aveline—Edito EAM  n°2 février 2022).

Alors nous risquons bien de sentir monter en nous le besoin de prier le Père, de nous rencontrer pour échanger, partager, appeler, envoyer, pour faire grandir cette culture de l’appel.

Cette démarche est aussi indissociable de la démarche synodale. Si nous ne voulons pas que ce que nous avons entendu tout au long de nos échanges reste des vœux pieux,  si nous voulons mettre en œuvre ce que nous avons entrevu, il nous faudra bien appeler des « ouvriers pour la mission »

Publié le 25 avril 2022

Ces articles peuvent vous intéresser

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2023

Comme chaque année, la Semaine de prière pour l’unité chrétienne aura lieu…

Lire l’article →

Charles de Foucauld, itinéraire de conversions

Cet ouvrage rassemble les quatre conférences de Carême données par le cardinal…

Lire l’article →

Pèlerinage du reliquaire de sainte Bernadette

Quand sainte Bernadette vient nous visiter… En 1858, la petite Bernadette Soubirous…

Lire l’article →

en ce moment

à Marseille

Publications
récentes

Plus d’actualités →

02févToute la journée09Chandeleur(Toute la journée)

Messe de la Chandeleur